Filtrer la recherche
    Supprimer tous les filtres
    Plans durs
    9 produits
    Trier par :

    Plans durs


    Le plan dur ou planche de transfert est un dispositif de transfert rigide sur lequel est sanglée la victime dont l’état de santé nécessite une immobilisation totale.

    Dans la plupart des cas c’est un accident de circulation ou une chute brutale qui peuvent entrainer ce type de traumatisme du squelette qui impliquent inévitablement pour les secouristes d’immobiliser le corps entier de la victime pour bloquer l’axe allant de de la tête vers le cou et jusqu’au tronc.

    Le plan dur assure à la victime de conserver le dos droit et atténue tout risque d’aggravation en cas d’éventuelles lésions du rachis ou de la moelle épinière.


    Configuration du plan dur


    La planche rigide

    Le plan dur également appelé « planche dorsale » est constitué d’un support rigide de forme allongée et rectangulaire. Les quatre coins du matériel sont généralement arrondis pour en accroitre la maniabilité.

    La planche est assez longue (plus d’1m80 pour la majorité des modèles) et assez large (approximativement une quarantaine de cm) pour assurer l’accueil d’un patient adulte. Des modèles pédiatriques sont spécialement fabriqués pour les patients les plus jeunes, dans l’objectif de fournir aux équipes de secours un matériel 100% efficace pour tout type de victime.

    Ses dimensions ont l’avantage de rester plutôt raisonnables pour un matériel de transport ce qui lui confère une excellente manœuvrabilité même dans des lieux exigus.

    Le plan est fabriqué en polychlorure de vinyle plus communément nommé PVC. Cette matière de la famille des plastiques répond à tous les impératifs d’un dispositif médical de transfert :

  • Rigidité
  • Imperméabilité
  • Excellente résistance générale (chocs, projections de liquides, etc …).
  • De nombreuses poignées sont formées et s’étendent sur tout le contour du dispositif ce qui assure aux équipiers de prendre aisément en main le dispositif peu importe d’où ils sont positionnés, c’est aussi très pratique pour orienter le plan dur au sein de lieux sinueux et/ou difficiles d’accès.


    Les sangles de maintien

    Un plan dur est aussi équipé de trois rangées de sangles destinées à attacher le patient afin de lui éviter tout mouvement douloureux lors du transport. Toute agitation ou turbulence pourrait avoir comme conséquence d’amplifier la gravité de ses blessures.

    Elles se présentent sous la forme de larges bandes de tissus épais, équipées à chaque extrémité d’une broche en métal ou d’un système de verrou d’accrochage par boucle en plastique.

    Elles sont passées à l’intérieur des ouvertures latérales de la planche puis remontées de chaque côté au-dessus du patient pour être accrochées.

    Les points de maintien doivent être positionnés au niveau du thorax, du bassin et des membres inférieurs du patient. Ces points doivent être assez serrés pour maintenir solidement la victime à la planche mais il faut veiller bien évidemment à ce que la sangle placée sur le thorax n’entrave pas la respiration de la victime.

    Ainsi sanglée, la victime ne court aucun risque de glisser vers le haut ou le bas du dispositif ou même sur le côté.


    Utilisation du plan dur


    Le plan dur répond à trois situations principales :

  • La victime est allongée sur le dos et doit être immobilisée

    Les secouristes vont donc procéder à une technique qui consiste à faire rouler la victime sur le côté pour venir glisser la planche sous elle et vont ensuite la rebasculer délicatement sur le dos en dessous duquel le plan dur se trouve désormais.


  • La victime est allongée sur le ventre et doit être immobilisée

    L’équipe médicale va placer le plan dur à côté de l’individu en détresse puis va faire basculer la victime avec soin sur le côté puis sur le dos en dessous duquel la planche se trouve désormais.


  • La victime est debout et doit être immobilisée

    Si la personne souffrant de lésion est relevée, il faut tout, en la laissant momentanément debout, placer en position verticale le plan derrière elle, la sangler solidement à la planche puis l’équipe va progressivement basculer le plan jusqu’à mettre la victime en position horizontale.



  • Si l’environnement ne permet pas la mise en œuvre de ces procédures, les équipiers pourront s’aider d’autres matériels de relevage comme par exemple le brancard cuillère pour venir positionner le patient sur le plan dur.

    Lors de ce type de transport considéré comme risqué, les équipiers veillent toujours à solidement refermer les attaches placées sous les bras, sur le bassin et sous les genoux de la victime avant tout déplacement du plan dur.

    Pour s’assurer de l’évolution de son état de santé, l’équipe médicale procède à une vérification de la sensibilité du patient dans la zone touchée avant et après le déplacement.

    Rouleau
    Simulez votre financement
    Durée
    mois
    - en 3 fois sans frais par chèque
    - en 6 à 10 fois avec frais (3%) avec notre partenaire LOCAM
    - en location avec option d’achat de 13 à 60 mensualités avec notre partenaire LOCAM
    Accord de LOCAM sous 2 heures par téléphone, demande de financement 100% en ligne !
    Appelez-nous au 04 94 13 06 69 ou sélectionnez directement le mode de financement souhaité sur la page de paiement de notre site, notre service client vous contactera directement.
    Offre réservée aux clients disposant d'un numéro SIREN en France métropolitaine
    Offre de financement sous réserve d’étude et d’acceptation définitive de LOCAM, société de financement. Offre soumise aux conditions, tarifs et modalités en vigueur à la date d’édition du présent document et réservée aux personnes agissant pour leur besoin professionnel. Conditions tarifaires et contractuelles disponibles sur demande.